Qu’est ce que le roaming ?

Depuis le 15 juin 2017 vous avez certainement entendu parler d’une nouvelle loi qui vise à réguler le roaming des opérateurs de télécommunication en Français. Mais qu’est-ce que le roaming ? quels changements pouvons nous avoir sur le prix de nos forfaits international ainsi que les options hors de l’Europe ?

Le roaming signifie le fait de pouvoir accéder au réseau téléphonique de votre opérateur dans n’importe quel autre pays du monde en passant par les opérateurs locaux. Le monde est bien trop grand pour qu’un opérateur garantisse la couverture physique et vient entretenir des millions d’antennes aux quatre coins de la planète. Quand vous partez à l’étranger vous avez toujours accès au réseau internet, 3G, 4G que vous pourriez avec en France, mais à la différence que vous allez devoir empreinte le réseau du pays dans lequel vous vous trouver pour accéder à Orange, SFR, Bouygues Telecom ou encore Free Mobile.

Que vous soyez avec votre téléphone, votre tablette ou encore votre ordinateur, vous allez pouvoir accéder à vos services, mais le fait de devoir utiliser un réseau secondaire va vous être facturé par votre opérateur. Coûts légitimes pour votre opérateur qui paye également le droit accès au réseau local ainsi que les communications qui peuvent y transiter. Jusqu’au 15 juin 2017 les opérateurs étaient totalement libres de fixer les tarifs qu’ils voulaient, laissant parfois des différences de 3 ou 4 fois le prix selon les opérateurs pour un même pays.

Les représentants du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne sont parvenus à mettre au point une nouvelle mesure qui vise à plafonner les tarifs du roaming en Europe et donc à baisser la facture en cas de déplacement en Europe. Il s’agit uniquement des pays membres de l’union européen, les opérateurs seront libres poursuivre leurs propres grilles tarifaires pour le reste des pays.

Une perte d’argent très conséquente pour les opérateurs, qui marger fortement sur les communications, donnant parfois lieu à des factures de plusieurs milliers d’Euros. Le plafonnement est donc une très bonne mesure pour éviter la sursaturation des appels, SMS et Data internet. Voici la grille tarifaire que les opérateurs doivent obligatoirement respecter :

– 3,2 centimes d’euro par minute pour les appels vocaux, à partir du 15 juin 2017

– 1 centime d’euro par SMS, à partir du 15 juin 2017 ;

– Pour les plafonds applicables aux données, une réduction progressive sur cinq ans pour passer de 7,7€ par Go (à partir du 15 juin 2017) à 6€ par Go a été mise en place (à partir du 1er janvier 2018), puis 4,5€ par Go (à partir du 1er janvier 2019), 3,5€ par Go (à partir du 1er janvier 2020), 3€ par Go (à partir du 1er janvier 2021) et enfin 2,5€ par Go (à partir du 1er janvier 2022).

Une grille tarifaire qui est progressive pour la data et qui à terme sera facturé au maximum 2,5€ le Giga, avant le 15 juin vous pouviez facilement multiplier ce tarif par 10 ou 15 selon votre forfait.

C’est l’ARCEP qui est en charge de faire appliquer cette tarification, les opérateurs devront la respecter. Dans le cas contraire, la commission Européenne portera un jugement et pourra infliger de très lourde amende aux opérateurs avec des sanctions allant même jusqu’à rembourser les frais aux clients.

Il est dommage que cette mesure ne s’applique que dans le cadre de l’union Européen, il reste encore des pays comme au Maghreb, USA, Canada ou la data reste hors de prix, avec une tarification à 13,31€ le Mo soit 13310€ le Giga chez Orange que vous soyez en forfait ou en Mobicarte.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du texte ainsi que l’ensemble des mesures mises en place par UE sur le site de l’ARCEP sur la page dédiée à l’itinérance internationale qui fait appliquer les décisions prises au parlement pour les opérateurs exerçants en France ou pour le compte d’un opérateur physique français.

Rédigé par sur Twitter : @rmanniez

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz