Quel opérateur possède la meilleure 4G

Comme chaque année l’ARCEP publie un rapport sur le taux de couverture ainsi que les différents débits des différents réseaux chez les opérateurs. Un classement qui met en lumière les fournisseurs qui possèdent un meilleur service ainsi qu’une couverture plus importante géographiquement, mais également dans les lieux publics ou les points touristiques.

Le gendarme d’Internet effectue une analyse très profonde chaque année toujours plus pointue et qui permet d’avoir une vision globale des performances des différents fournisseurs de réseaux téléphoniques. Une enquête complète avec plus d’un million de mesures, soit 400 000 de plus que l’année dernière. L’ARCEP rajoute chaque année des nouveaux tests comme cette année la couverture des bâtiments, des lignes de train, ainsi que les métros dans les grandes villes.

L’enquête se décompose en deux parties, une première partie qui expose la couverture des opérateurs des différents réseaux c’est ainsi que l’on peut déterminer l’ensemble des zones blanches qui ne sont absolument pas couvertes. Une seconde partie qui concerne les différents débits, car il ne suffit pas d’être couvert par le dernier réseau pour bénéficier d’un très bon débit. Il existe plusieurs paliers dans ce même réseau et c’est ce que l’enquête met en avant.

Couverture du territoire 4G

Si les opérateurs mettent en avant le fait de couvrir pratiquement 100% de la population, aucun d’entre ne couvre aujourd’hui plus de deux tiers de la France avec son réseau 4G. il y a donc encore du chemin avant d’arriver à une parfaite couverture, la mise en avant des opérateurs d’une couverture de population reste un élément indicatif important, mais il faut bien comprendre qu’il ne s’agit pas du territoire géographique, mais bel et bien démographique.

Le grand gagnant de cette couverture est SFR qui investit de gros moyens pour couvrir une bonne partie de la France surtout en zone rurale et qui représente aujourd’hui plus de 59% de couverture suivie de très près par Bouygues Télécom avec une couverture de 58%. Free mobile est le dernier avec 45% de couverture, une performance qu’il faut souligner, car l’opérateur est le dernier à être arrivé sur le marché et à déployer très rapidement ses antennes. Dans ce spectre si l’opérateur continu sur cette lancée d’ici 5 ans il sera à la hauteur des premiers opérateurs.

il reste néanmoins de gros progrès à faire sur la couverture 4G dans les zones les plus isolées, une opération qui est extrêmement coûteuse pour les opérateurs et qui n’est pas forcément rentable.

Débits 4G

La deuxième partie de cette enquête concerne les débits, une constatation qui permet de voir les différents paliers de débit qu’il est possible de trouver en France. L’ARCEP à découper cette enquête en deux parties les zones dites denses ainsi que les zones rurales. Une différence qu’il est important de prendre en compte, car le nombre d’utilisateurs n’est pas le même. Il faut prendre en compte les connexions simultanées sur les différentes antennes des opérateurs.

Le débit moyen est d’environ 35Mb/s dans les zones denses pour le trio de tête (Orange, Bouygues Telecom, SFR), Free mobile étend quant à lui à 25Mb/s une différence très importante quand même. En zone rurale c’est SFR qui est devant avec 14Mb/s de débit. l’ensemble des opérateurs étend au-dessus de 10% mis à part Free mobile qui est quant à lui à 6%.

Free Mobile encore loin derrière

C’est malheureusement une conclusion qu’il est possible de mettre en avant avec cette enquête, les trois opérateurs historiques restent au coude à coude dans la bataille de la couverture ainsi que des débits de la quatrième génération de réseaux téléphoniques et continus à déployer des antennes dans les zones les moins couvertes. Un investissement très important et qui pourrait faire la différence dans l’avenir.  Le classement final étend pratiquement le même depuis cinq ans, c’est l’opérateur Orange qui remporte une fois de plus et qui possède donc aux yeux de l’ARCEP le meilleur réseau 4G. suivi de près par les deux autres opérateurs historiques.

Free mobile quant à lui reste très loin de ces opérateurs ayant pourtant eu un très fort démarrage autant sur la couverture que sur les différents débits. Mais nous voyons que d’après cette enquête l’opérateur a cessé de progresser ces points. Cela laisse à penser que l’opérateur n’est plus dans une posture à investir dans son réseau pour accroître sa couverture ainsi que son débit. Une stratégie qui est compréhensible l’opérateur ne pouvant pas rivaliser avec les trois opérateurs historiques implantés depuis plusieurs années sur le territoire. L’opérateur a donc fait le choix d’être présent dans les zones denses avec un débit acceptable pour les abonnés, mais qu’il est beaucoup moins dans les zones rurales où l’opérateur n’est soit pas présentes, ou ne propose pas un débit conséquent.

Choisir son opérateur 4G

Cette enquête nous permet également de comprendre qu’il ne faut pas choisir uniquement son opérateur sur les prix agressifs qui peuvent être mis en place, mais bel et bien sur la couverture ainsi que sur le débit proposé dans votre ville. que vous soyez dans une grande ville ou dans une zone rurale il est important d’analyser le débit maximum que vous pouvez avoir actuellement avec le réseau 4G. L’ARCEP met à disposition un site Internet qui vous permet de comparer rapidement les différents débits ainsi que l’éligibilité à la 4G en fonction d’une adresse ou d’une ville.

Vous pourrez donc facilement déterminer quel est le meilleur opérateur à ce moment pour vous proposer le meilleur débit ainsi qu’une couverture complète autour de chez vous. Car même si l’opérateur n’est pas forcément présent dans toute la France passer la plupart de votre temps dans un rayon de 20 km autour de chez vous.

Rédigé par sur Twitter : @rmanniez

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz